Un weekend pour visiter les châteaux de Neuschwanstein et Linderhof en Bavière

En Allemagne, les touristes de passage, qui se déplacent souvent en voyage organisé, ont l’habitude de visiter :

  • Berlin ;
  • Munich ou l’Oktoberfest ;
  • Le château de Neuschwanstein.

Les touristes qui visitent sur une très courte période l’ensemble de l’Europe sont apparemment très friands de ce château (selon la légende, il serait le monument qui a inspiré Walt Disney pour son château de la Belle au Bois Dormant). Aujourd’hui, plus d’un million de visiteurs viennent chaque année admirer ce lieu féerique et ultra romantique.

Le château de Neuschwanstein

Situé au sud de la Bavière, à la frontière autrichienne, le Château de Neuschwanstein fait parti d’un ensemble de constructions réalisées par le roi Louis II de Bavière à la fin du XIXème siècle et c’est un « must see ».

Lors de notre périple, le temps était plutôt humide, froid et brumeux. Dans un sens, heureusement car arrivés à Neuschwanstein, ce n’était pas la cohue. Enfin, moins que d’habitude. Je n’ose imaginer comment cela doit être l’été avec 6000 visiteurs par jour en moyenne. Le parking est obligatoire et payant (6 euros), puis il faut de nouveau payer pour rentrer dans le château (12 euros par personne). Les billets sont associés à un horaire de visite, en anglais, allemand ou avec un audio-guide. Si possible, il vaut mieux réserver son billet en ligne pour couper la file. J’ai lu de nombreux témoignages sur Internet de visiteurs dégoûtés par l’attente.

Cela peut sembler cher mais franchement, cela vaut réellement le coup, c’est absolument magnifique. Il faut marcher environ 20 minutes pour accéder au château, celui-ci étant juché dans la montagne. Il est également possible de s’y rendre en calèche (payant encore, hé oui).

neu_retouche_1
Tadaaaaa. Malgré la brume, n’est ce pas féerique ? Vue depuis le Marienbrücke.

Les châteaux de Bavière ont été construit par Louis II de Bavière, un roi pour le moins fantasque et les intérieurs de ses châteaux semblent à son image. Preuve de sa démesure et de son ego (peut être de sa folie ?), il souhaitait que l’ensemble de ses châteaux soient détruits à sa mort. Mais les bavarois, fortement endettés par les dépenses de leur roi, 6 semaines après sa mort les ont ouverts au public pour rembourser les dettes. Aujourd’hui, ils sont devenus une vraie manne de richesse pour la Bavière.

De l’extérieur, le château de Neuschwanstein est « plutôt austère » et s’inspire clairement des châteaux forts. Cependant, son intérieur est un régal pour les yeux. Les différentes salles sont inspirées de l’art oriental. C’est une véritable débauche de peinture, de bois sculpté, de lustres immenses… Les visites se succèdent très ponctuellement et même si elles ne durent que 40 minutes, il est impossible de rester insensible à ce que vous verrez. Le château est également construit de sorte que la vue depuis ses fenêtres donne sur la plaine légèrement vallonnée et parsemée de lacs.

En sortant, allez faire un tour sur le Marienbrücke , à 10 minutes à pieds, pour avoir une meilleure vue sur le château. Coup de chance pour nous, les nuages avaient commencé à se lever et nous avons pu observer le château dans toute sa splendeur.

dsc_0896

Le château de Linderhof

Le lendemain de cette visite, à environ 1h00 de route depuis Neuschwanstein, notre périple s’est poursuivi en direction du château de Linderhof. Le temps était plus agréable, le ciel s’est dégagé et nous avons pu apercevoir les premières neiges saupoudrant les montagnes. La très belle route qui passe par l’Autriche et le Plansee était particulièrement vivifiante en ce dimanche matin avec ses 2°C.

montagne_1
Le Plansee dans la brume.

Linderhof fait un petit peu moins partie du circuit touristique traditionnel, il y aura donc moins de monde pour le visiter. Encore une fois, IL FAUT VISITER L’INTÉRIEUR (billet à 8€50) et ne pas se contenter de l’extérieur. Je vais peut être encore en faire trop mais représentez vous un tout petit Versailles dont les richesses sont concentrées sur quelques mètre carrés et vous aurez Linderhof. L’intérieur de ce petit château baroque, excentrique et rococo déborde de dorure, de porcelaine, de lourde tenture brodée, de peinture… c’est vraiment impressionnant, j’en suis restée ébahie. Chaque salle est un bijou romantique.

linderhof_2

Ce petit château était le préféré de Louis II, il y a vécu 15 jours par mois pendant 8 ans. Il est situé dans un immense parc environné de montagne. D’ailleurs, il ne faut pas hésiter à ce promener dans le parc pour y voir d’autres structures comme le kiosque Maure ou la Hüdingshütte (la hutte de chasse) dédié à l’opéra de Wagner La Walkirie.

dsc_0952
L’intérieur du kiosque est totalement extravagant. Il suffit de tirer le rideau rouge.

Car Louis II dédiait un véritable culte à Wagner. Sur le terrain de son parc, il a construit une grotte entièrement artificielle, la grotte de Vénus, dédiée uniquement aux représentations de Wagner. Celle-ci va être fermée pour 5 ans pour rénovation, il ne sera plus possible de la visiter.

dsc_0966

dsc_0930

Malheureusement, Wagner n’est jamais venu…

Voilà pour ces deux châteaux qui, au risque de me répéter, sont de purs joyaux artistiques. Je n’avais pas d’idées préconçues avant ces deux visites et je trouve l’histoire qui leur est associée passionnante. Cela me donne envie d’en savoir un peu plus sur ce roi, dont la personnalité est intimement liée à ces lieux. Le château d’Herremchiensee est également à voir et sera prochainement ajouté à notre liste de destination touristique spéciale Bavière.

Pour se rendre à Neuschwanstein et Linderhof
Trajet : 3h00 en voiture depuis Nuremberg
1 nuit à l’hôtel : Pension Birkenhof à Pfronten, kitsch et pratique
Trajet Neuschwanstein-Linderhof : 1h00
Pour manger : faites comme nous, prévoyez votre pique nique, c’est très cher sinon !

Le site officielle des châteaux de Bavière : www.neuschwanstein.de

 

 

 

 

Publicités

Une réflexion sur “Un weekend pour visiter les châteaux de Neuschwanstein et Linderhof en Bavière

C'est le moment de laisser votre pâte

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s